L’acide hyaluronique a été découvert dans les années 30, il a été utilisé dans le domaine de la médecine esthétique depuis les années 90. 

Le vieillissement naturel va dégrader notre acide hyaluronique endogène en raccourcissant ses chaines et diminuant sa capacité de rétention d’eau entrainant l’apparition de ridules puis de rides plus profondes, un relâchement cutané par perte d’organisation du tissu conjonctif et une perte des volumes et densité du visage mais aussi des mains.

Sa très grande tolérance et les propriétés exceptionnelles de cette molécule ont déterminé son emploi dans de nombreuses spécialités médicales et depuis 1996 dans le domaine de l’esthétique. L‘acide hyaluronique est aujourd’hui le produit de comblement le plus utilisé en esthétique de la face.

Sans spécificité d’espèce ni de tissu, doué de propriétés viscoélastiques et hydrophiliques exceptionnelles, il est ainsi devenu, grâce à ses qualités, le successeur du collagène injectable dans le traitement des rides et des dépressions.

Les principales fonctions de l’acide hyaluronique sont :

  • La protection cellulaire par son action antioxydante
  • L’organisation des fibres de collagène avec un rôle de soutient
  • L’hydratation de la peau par sa capacité d’absorber beaucoup d’eau
  • La restauration du volume de la peau

Les injections d’acide hyaluronique permettent de combler la perte de volume, de redessiner l’ovale du visage et de lisser la peau en gommant les rides et ridules. L’acide hyaluronique est, de plus, reconnu pour ses propriétés hydratantes. 

Grâce aux injections, la peau sera plus tonique, mieux hydratée, le visage sera repulpé et visiblement rajeuni. Il en est de même pour le rajeunissement des mains.

L’acide Hyaluronique est donc utilisé dans la correction des volumes, le comblement des rides et ridules, le Lifting Facial, la myo-modulation du front, ainsi que comme soin hyper-hydratant par les mésolift ou Skinbooster.